VIRGIN PRUNES Une nouvelle forme de beauté PDF

VIRGIN PRUNES Une nouvelle forme de beauté PDF

Fondamentalement, c’est le son de la tension, de l’intensité, de l’érotisme décalé, de la spiritualité païenne, et d’un sens complètement pervers du pervers comme enveloppé dans une esthétique post-punk.


Parmi les formations les plus influentes du post-punk, les Virgin Prunes occupent une place à part. Né à la fin des années 1970 dans une Irlande profondément conservatrice, le groupe n’aura de cesse de repousser les limites musicales et scéniques, assumant grandiloquence et assauts sonores hors normes, attaquant de plein fouet une société sur le point de vaciller. Dans ces pages, et pour la première fois, chaque membre est amené à s’exprimer sur le rôle de chacun des protagonistes, livrant des anecdotes inédites et offrant ainsi une vision unique de l’existence et du destin d’un collectif à rebours.

Nous n’avions pas d’argent et nous devions marcher avec tout notre équipement, de Dun Laoghaire à Ballymun. J’ai été élevé dans une église évangélique très stricte, et quand nous étions enfants, nous avions des prédicateurs qui parlaient de ce qui vous arriverait si vous étiez pris en train d’essayer de faire passer des bibles derrière le rideau de fer. La Lune a regardé vers le bas et a ri a été produit par David Ball de Soft Cell et a montré un plus grand intérêt pour la chanson française et Brecht et Weill.-}

Comments are closed.