Les caresses de la civilisation PDF

Les caresses de la civilisation PDF

Il avait avec lui, entre autres choses, un tomahawk de fer de fabrication française, une petite bouilloire en cuivre, un harpon en os, trois couteaux et cinq couteaux tordus.


Tatiana Moldanova s’est inspirée de l’histoire que lui chantait sa grand-mère. Elle narre l’agonie des femmes sibériennes abandonnées à elles-mêmes à l’occasion des événements sanglants qui ont secoué la région du Kazym, durant les années 1930 : frères et fils emmenés, fracas des armes et des cris… Dans ce recueil, les jeunes femmes khantyes de la génération du boom industriel sibérien ne sont pas armées pour résister aux tentations qu’apportent les hommes nouveaux, dans ces contrées reculées du Nord. Pour l’héroïne, c’est le début d’une descente aux enfers ponctuée par la misère et la prostitution, que seul un retour auprès des anciens saura freiner pour un temps.

Il aura fallu plus d’un demi-siècle pour que résonne dans une publication officielle, sous la plume d’une écrivain autochtone, la douleur des femmes khantyes.

La Fédération les observe avec prudence, mais pour l’instant, adopte une attitude tolérante. Dans la cale à marchandises du navire, chaque chargement porte une plaque de bois portant le nom de la personne, l’entreprise et l’emplacement. La proposition de cette forme d’engagement des femmes réactive l’idéologie catholique selon laquelle une femme est autant un exemple de moralité et de spiritualité que celle responsable des soins physiques de la famille, où elle n’est pas remise en question mais réaffirmée comme une valeur .-}

Comments are closed.