La sécurité des personnes dans le système africain de recherche sécuritaire PDF

La sécurité des personnes dans le système africain de recherche sécuritaire PDF

Les groupes extrémistes et terroristes violents tirent parti de la colère du public contre la corruption comme moyen de radicalisation, de recrutement de nouveaux membres et d’approfondissement de la division sectaire.


La multiplication des conflits armés, les difficultés de résolution de ces derniers, ainsi que la dégradation des structures étatiques destinées à assurer la paix, la sécurité et la stabilité à l’intérieur des territoires nationaux en Afrique, ont décidé les acteurs africains à mettre en œuvre, tant au niveau des organisations continentales (OUA puis UA) que régionales, les mécanismes communs de recherche sécuritaire. Si les dispositifs de ces mécanismes n’ont, à leurs débuts, concerné que la sécurité territoriale, nous assistons depuis quelques années, à l’émergence des prémices d’une réelle prise en compte de la sécurité des personnes.

Des cas de passages à tabac délibérés et arbitraires, de torture et de meurtres commis par différents groupes impliqués dans le conflit ont également été signalés. Néanmoins, il peut également y avoir une situation de crise perçue par chaque acteur, qui serait alors une crise à deux vitesses. Cependant, les liens ethniques liés aux alliances stratégiques sont très évidents dans la région des Grands Lacs.-}

Comments are closed.