L’art debout : Un dérèglement nécessaire PDF

L’art debout : Un dérèglement nécessaire PDF

Ils nécessiteront la construction de nouveaux systèmes de connaissances.


L’introduction récente, dans les programmes de français de toutes les classes de 1re, de l’objet d’étude  » Le Théâtre, texte et représentation  » donne aux écritures contemporaines un statut tout à fait initiatique. Quelle représentation donner d’une œuvre nouvelle ? Il faut travailler sans filet, sans l’appui sur des certitudes et des savoirs avérés : mais cette disposition d’esprit dans le collectif de la classe n’est pas un appel à l’ignorance et au n’importe quoi ! C’est rompre avec les solutions toutes faites, tester des variations possibles, se forger, par des essais successifs et des interrogations, des outils de compréhension (principes dramaturgiques, choix et parti pris de la représentation). Alors, dans la pédagogie des classiques, se produit un véritable transfert : la représentation n’est pas extérieure à l’œuvre. Apprendre à lire un texte du répertoire, c’est entrer dans les présents successifs que l’œuvre a pu avoir.
C’est un moyen d’être  » contemporains  » des grandes œuvres, de percevoir comment elles éclairent nos préoccupations et nos interrogations. Ainsi, loin de desservir une culture classique, lire, explorer et voir des œuvres contemporaines sont nécessités pour rendre vivantes les œuvres du passé.
L’incorporation et le passage par l’expression des élèves est un mode d’accès à des savoirs : l’avantage d’une pédagogie pratique des textes, c’est que les classes se mettent debout… Théorie et pratique se complètent, et dans ces dispositifs, ce qui est transmis est une attitude de quête, de recherche, un appel à être intensément  » présent « , de saisir le présent du théâtre, comme si toute parole ancienne ou contemporaine, comme si tout geste, tout signe appelaient une acuité de conscience particulière, qui est l’apprentissage essentiel : l’écoute et l’accueil de l’autre, dans ses différences enrichissantes.

Étant donné que les arbitres ne sont pas rémunérés, les préjugés parmi ceux qui acceptent la tâche seront largement établis dans un contexte où ils doivent quelque chose au patronage de l’éditeur ou s’ils sont amis du rédacteur en chef et entretiennent une sorte d’obligation réciproque. Dans une large mesure, le développement de ces dépôts implique la migration de contenus, légalement et parfois illégalement, qui a déjà été publiée ou qui est ensuite publiée dans des revues commerciales (Bergstrom et Lavaty, 2007, Ginsparg, 2007). Les obstacles mentionnés au début de la section ne doivent pas être négligés; les obstacles au changement sont grands.-}

Comments are closed.