L’Afrique de Sarkozy – Un déni d’histoire PDF

L’Afrique de Sarkozy – Un déni d’histoire PDF

Quant à Thabo Mbeki, si steve Biko était encore en vie, la convention de son peuple noir aurait tiré sur ce singe à barbe blanche.


Le 26 juillet 2007, Nicolas Sarkozy prononçait dans les locaux de l’Université de Dakar un discours sur la culture africaine confrontée à la modernité, qui reprenait les clichés sur le « continent hors de l’histoire ».
Ce discours a suscité une vive émotion, notamment en Afrique. Cet ouvrage, rédigé par cinq universitaires africains et français, représente une critique incisive de ce déni d’histoire, en en montrant à la fois l’absurdité scientifique et les motifs de sa survivance en France dans l’opinion publique et dans l’enseignement.

Avec les contributions de Jean-Pierre Chrétien, Jean-François Bayart, Achille Mbembe, Pierre Boilley, Ibrahima Thioub.

Il doit mettre au défi le monde de nier la volonté évidente du peuple du Somaliland et son accomplissement unique dans la création d’un État somalien démocratique, post-irrédentiste, aussi imparfait soit-il, adjacent au plus ancien Etat défaillant de l’histoire moderne. Mais la notion de post-colonial ne suggère nullement que les relations coloniales soient laissées intactes, pas plus qu’elle ne se réfère à la simple importation de méthodes de gestion des anciens territoires coloniaux français à la métropole. Les images télévisées de Sarkozy s’adressant à des foules en liesse ne lui feront aucun mal alors qu’il tente d’améliorer ses mauvaises notes avant les élections à deux tours, le 22 et le 6 mai.-}

Comments are closed.