Ecriture de l’histoire et identité juive : L’Europe ashkénaze XIXe – Xxe siècle PDF

Ecriture de l’histoire et identité juive : L’Europe ashkénaze XIXe – Xxe siècle PDF

La croissance culturelle ashkénaze a conduit à la Haskalah ou à l’Illumination juive, et au développement du sionisme dans l’Europe moderne.


Ce livre est né de l’initiative de quelques-uns qui ont pour métier l’une ou l’autre des sciences sociales, et qui ont voulu s’interroger, dans le flux du temps recommencé après le désastre, sur les identités juives de l’Europe ashkénaze. Née vers l’an mil, cette Europe s’est étendue de la Rhénanie, puis de la France du Nord jusqu’à l’Ukraine et à la Baltique, formant aussi à l’époque moderne une des composantes des communautés d’Italie du Nord. Le Judaïsme ashkénaze fut lui-même divers selon les pays et les époques, selon ses mouvements migratoires et ses couches sociales, selon les rapports que les communautés et les individus entretinrent avec le milieu environnant. L’écriture de son histoire par lui-même aux XIXe et XXe siècles, depuis les constructions historiennes jusqu’au souvenir communiqué par le témoin, a paru aujourd’hui une question à la fois initiale et cruciale, en raison de l’articulation intime qui se noue toujours entre le travail historique et la réflexion sur l’identité.

On a examiné ici quelques moments significatifs, dans la France de l’après-guerre, en Allemagne, en Pologne, et dans l’empire russe finissant.

En Israël, les poèmes de Dahlia Ravikovitch, de Yona Wallach, de Nathan Zach et de Yehuda Amichai ont fait perdurer des traditions de poésie non politique. Certaines versions de l’histoire affirment que le ministre Gar a intentionnellement emmené Wencheng sur la route la plus longue vers Lhassa pour qu’elle puisse avoir le bébé en chemin, mais elle a fait une fausse couche à Powo. Ils ont profité des opportunités éducatives comme le G.I. facture. Ils sont devenus classe moyenne. « Ils pensaient qu’ils devenaient blancs », a déclaré Lewis Gordon, professeur de philosophie à l’Université du Connecticut. « Beaucoup d’entre eux ont cessé de parler yiddish.-}

Comments are closed.