Des injections sous-cutanées de sérum artificiel après les grands traumatismes PDF

Des injections sous-cutanées de sérum artificiel après les grands traumatismes PDF

Par exemple, serait une solution saline stérile pour le lavage des yeux.


Des injections sous-cutanées de sérum artificiel après les grands traumatismes accidentels ou chirurgicaux / par le Dr Francis Comte,…
Date de l’édition originale : 1898

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Les auteurs ont proposé que les athlètes soient interdits de toute activité sportive ou professionnelle présentant un risque élevé de traumatisme ou d’infection pendant une période de 2 semaines après le traitement, car ils croient qu’il existe un risque accru de crise surrénalienne dans cette période après l’injection. L’utilisation de produits de remplacement de facteur et d’autres médicaments, y compris des analgésiques, est généralement requise. Son efficacité est similaire à celle de la préparation intraveineuse, bien que son effet maximal soit observé plus tard, 60 à 90 minutes après l’administration.-}

Comments are closed.