De pharaon à l’apprenti maçon : Trois pas pour l’éternité PDF

De pharaon à l’apprenti maçon : Trois pas pour l’éternité PDF

La religion maçonnique, parce que la Loge enseigne l’hérésie cela.


Julien Behaeghel

De Pharaon à l’Apprenti Maçon Trois pas pour l’éternité

Julien Behaeghel nous conduit ici au coeur même du symbole et de sa force initiatique. Le symbole est la trace du divin dans la matière. Par-delà le temps et les civilisations il relie dans un éternel présent l’homme à son devenir, la terre au ciel.

Pour aller de la terre au ciel, nous devons, comme Pharaon, passer les trois portes des trois mondes, les enceintes successives qui nous permettent de changer d’état, de transmuter notre terre en étoiles. Pour trouver la lumière nous devons entrer dans le labyrinthe, à la recherche de ce paradis originel que nous avons perdu et qu’avec le temps nous retrouvons. Le temps est celui du mûrissement, de la montée de la conscience. Telle est la quête de l’homme.

C’est le symbole en action qui nous accompagne dans ce parcours, à travers le zodiaque, la croix celtique, la triple enceinte, le mandala, la quête du Graal, l’arbre de Vie, le Fou sur le chemin (du tarot)… De Pharaon, à l’apprenti maçon, il n’y a qu’un pas, celui du présent éternel, celui du symbole qui régénère et réunit.

Julien Behaeghel est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages qui témoignent de l’extraordinaire pouvoir du symbole comme outil de réunification de l’être. La peinture est aussi pour lui un mode d’expression pour rejoindre, a travers une géométrie symbolique, l’universel. Il est l’auteur de Voyage au coeur du symbole (Editions du Rocher, 2004, Prix ALEF 2005), et de La bible à la lumière du symbole, chez Alphée en 2007.

Il pense que la vie terrestre n’a de sens que si elle conduit à l’esprit. Il est décédé en juillet 2007.

La superstructure de la tombe royale est maintenant devenue une véritable pyramide, reflétant probablement l’angle sous lequel on voit souvent les rayons du soleil descendre des nuages ​​dans le ciel de l’après-midi en Egypte. L’Empereur de Jade a plutôt donné à son mari une place de gardien de Ch’ien Niu, une étoile à l’ouest. Tout aussi profondément, l’héritage de l’Egypte ancienne aidera à façonner la culture africaine que nous aspirons à repenser et à refaire. « -}

Comments are closed.