Colères d’écrivains PDF

Colères d’écrivains PDF

Cependant, les auteurs de chaque groupe avaient tendance à voir les autres groupes avec étonnement et incompréhension.


S il veut pouvoir tenir la plume ou taper sur un clavier, l écrivain en colère doit se calmer un peu. En colère on n écrit pas : on fulmine, on se récrie, on invective. Il se pourrait cependant que dans l après- coup se produisent des affleurements de textes : l idée et la forme seraient alors affectés par l émotion première. Il doit bien y avoir des cas où la colère s est recyclée dans la matière d une langue littéraire, migrant du corps physique pour innerver le corps de la page. Genet « évoque « l extraordinaire pouvoir verbal de la colère ». Et l on peut rêver, comme Artaud, d une littérature « chargée des colères errantes d’une époque ». En colère on n écrit pas, certes, mais la colère fait écrire : telle est l hypothèse de ce livre.
Nous avons demandé à une douzaine d auteurs de livrer leur variation personnelle, sensible, irritée ou sereine, sur cette incandescence – d exprimer leur réflexion et leur humeur sur le rapport insaisissable de la colère au fait littéraire.
Qu est-ce que cela signifierait, écrire sous le régime de la colère, et d une certaine façon, sous son emprise ? Qu est-ce que cela nous donnerait à penser de cette émotion, une colère écrite, à supposer que cela puisse exister ? Y a-t-il un génie colérique de la littérature ? Comment la colère travaille-t-elle le texte littéraire, comment émeut-elle la pensée critique, y a-t-il une écriture de la colère, des écrivains en colère ? Ce sont des questions de ce genre – et quelques autres -, que cet ensemble de réflexions singulières permettra d explorer, sans en esquiver les impasses et les difficultés.
La colère est un anti-neutre, nous dit Barthes.

Nous ne pouvons pas garantir l’inscription dans les dernières 24 heures avant un atelier, et nous pouvons rarement nous inscrire le jour de l’inscription. Meter est un motif syllabique souligné et non accentué dans un verset, ou dans un essai de colère d’effet des lignes d’un poème. Hostile: activement intimidant, hostile ou résistant 38.-}

Comments are closed.