Alcide Dessalines d’Orbigny (1802-1857) PDF

Alcide Dessalines d’Orbigny (1802-1857) PDF

Baker, Emund Gilbert, (né en 1864) Baker, John Gilbert, (1834 – 1920) Bale, J.


Né à Couëron sur l’estuaire de la Loire, dans une famille passionnée de Sciences Naturelles, le jeune Alcide Dessalines d’Orbigny compose dès 1825 le tableau d’une classification méthodique de fossiles microscopiques,  » les foraminifères « , ordre qui est sa création. Ces foraminifères, indicateurs de faciès, de climat, de chronologie, sont aussi révélateurs de présence d’hydrocarbures. Ce tableau présenté à l’Académie des Sciences détermine les professeurs à lui confier une mission d’exploration en Amérique du sud, juste libérée du joug espagnol. Le Voyage en Amérique méridionale (1826-1833) concerne surtout l’Argentine et la Bolivie. Les collections scientifiques rapportées sont considérables. Le regard neuf et l’étude approfondie d’une trentaine de tribus indiennes font du naturaliste un des premiers américanistes. L’étude géologique et paléontologique de l’Amérique du sud, comparée à celle de la France dont il parcourut les carrières à son retour, l’entraîne à un classement monumental des fossiles, en particulier ceux des terrains secondaires, riches en ammonites. Liant couches et fossiles caractéristiques, il établit, dès 1840, une échelle des temps géologiques. Il affirme cette stratigraphie dans l’incompréhension des professeurs du Muséum, mais l’estime des amateurs éclairés. Napoléon III crée, pour lui, la première Chaire de Paléontologie en 1853. Une mort prématurée, en 1857, laisse une œuvre immense inachevée, reprise et reconnue très tardivement.

C’était une erreur facile étant donné à quel point ils ressemblaient à des coquilles de mollusque. Il était un scientifique prolifique dans de nombreux domaines, y compris la paléontologie, la géologie générale, la zoologie, l’archéologie et l’anthropologie. Statut: peut-être BMNH 1858.4.3.65. Chat. XIV: 62: g.-}

Comments are closed.